Mélody Gardot, la chanteuse moderne de jazz

Qui ne connaît pas Mélody Gardot ? Cette star du jazz a encore su se faire remarquer dans le monde musical après son accident en novembre 2003. Cette mauvaise passe a engendré certaines séquelles sur son corps. Heureusement qu’elles ont pu être traitées efficacement avec la musicothérapie. Née le 2 février 1985, cette artiste jazz américaine est reconnue en tant qu’auteur, compositeur et interprète.

Son parcours dans le jazz

Mélody Gardot a fait voir le jour à son premier album en 2006. Intéressé par le talent de la jeune fille, Verve Records a choisi de rééditer son œuvre en 2008. L’artiste moderne du jazz a encore su tisser des relations avec des acteurs de la musique, comme Larry Klein. Leur collaboration, étant fructueuse, ouvrait vers la naissance d’un deuxième album en 2009 : « My One and Only Thril ». Une de ses chansons fait partie des 10 meilleures titres de Smooth Jazz. En ce qui concerne son style musical, la chanteuse mise sur le mariage du folk, du fado, de la bossa et du jazz vocal. Elle fait même partie des fans potentiels des artistes de jazz ou de blues, comme Miles Davis, Judy Garland et Bessie Smith. Mais elle considère encore le pop et le rock comme ses sources d’inspiration.

Un talent né de son accident

Mélody Gardot a été victime d’un accident de voiture à l’âge de 18 ans. Elle a subi de nombreuses blessures nécessitant une longue rééducation. La musicothérapie lui venait en aide quand elle restait allongée sur son lit d’hôpital. Ne pouvant pas s’asseoir correctement, elle n’a a pas abandonné la musique. Au lieu de continuer à jouer du piano, elle a choisi la guitare. Elle se base sur les critiques et encouragements de ses fans et détracteurs pour faire voir le jour à son tout premier album en 2008. À l’époque, elle confiait la sortie de Worrisome Heart à Verve, une maison de disque consacrée au jazz.

Les thèmes préférés de l’artiste jazz

En 2015, la chanteuse mise sur le mélange du jazz et du rap pour évoquer ses thématiques préférées. En effet, elle aime parler des crimes, sujets liés de près ou de loin au racisme, sans oublier les bavures policières à travers ses chansons. Elle a donc sorti Currency of Man, son quatrième album qui a connu un succès à couper le souffle. La fille d’une photographe devient ainsi célèbre à travers les quatre coins du monde, tout comme sa maman.

Le swing, le jazz des années 1930
Le jazz Nouvelle-Orléans, un sous-genre du jazz